Les banques et les opérateurs s’étaient récemment lancés dans le portemonnaie électronique, mais ce projet n’a pas atteint son objectif. Ces derniers optent désormais pour un mode d’authentification mobile qui sera accessible en Belgique et compatible aux tablettes tactiles et smartphones.

Le logiciel qui devrait être présenté avant fin 2016 est développé par le Belgian Mobile Wallet. BNP Paribas, CBC/KCB, ING et Belfius sont les établissements bancaires qui supportent le projet belge. Les opérateurs, Proximus, Orange et Telenet sont également partenaires de l’identification numérique.

Il a été noté que cette solution donnera la chance aux utilisateurs d’accéder à un site en ligne pour valider leurs transactions de manière simple et sûre. La collaboration entre ces entreprises divise les parts en deux, soit 12,5 % pour chaque banque et 16,7 % pour les fournisseurs télécom. Kris De Ryck, le CEO de la firme belge, est convaincu que le Belgian Mobile ID tient une place importante dans l’avenir du développement de l’Internet relié au monde physique (Internet des Objets).

portemonnaie-electronique

Portemonnaie électronique 

La Scandinavie est déjà témoin de ce moyen de prouver son identité. Il permet à environ 10 millions d’individus de se brancher à BankID. Au moyen de cette application, il n’est pas nécessaire d’utiliser sa carte d’identité pour avoir accès à certaines activités comme louer un véhicule.

Une autre invention, Sixdots, avait déjà été entamée en 2013 par la même société. Il comprenait le lancement d’un portemonnaie électronique. C’est dû au fait que ce dernier n’avait pas atteint le but fixé que les propriétaires avaient projeté d’essayer cette méthode d’identification.