À Dijon, 20 horodateurs ont été mis en place, mais seule la moitié est fonctionnelle. Ces derniers offrent de nouveaux modes de paiement, notamment le sans contact et la carte bancaire. Ce qui a de quoi plaire aux automobilistes qui parfois n’avaient pas de pièces pour régler leur stationnement. Le numéro de la plaque d’immatriculation est indispensable pour la transaction. Une faute de frappe peut aboutir à un  forfait post-stationnement. Ce dispositif ne permet pas de prolonger le temps pour rester garé, ce qui peut être un inconvénient si le stationnement est pour une longue durée.

stationnement

Le paiement sans contact pour stationnement