D’après des recherches faites par la société Paypite, les Français sont enclins à obtenir une partie de leur salaire en forme de cryptomonnaie. Les hommes sont plus enthousiastes, mais les femmes ne sont pas trop loin derrière. Ce sont plutôt les jeunes de la tranche d’âge de 18 à 30 ans qui sont plus favorables par rapport à cette méthode de paiement. Cependant, jusqu’à maintenant, les lois françaises ne sont pas aménagées pour permettre que la cryptomonnaie puisse être utilisée en tant que salaire alors que pour quelques Japonais, c’est possible.

cryptomonnaie

Une partie du salaire en Bitcoin