Lorsqu’il s’agit de faire des achats en ligne ou en magasin, la distinction entre les deux devient floue. Actuellement, les consommateurs modernes naviguent entre plusieurs canaux ; en boutique et sur le mobile ou la tablette. Cependant, ils aimeraient que la communication entre eux se fasse sans heurts ; une acquisition omnicanal.

En effet, en France, le public est actif sur les deux fronts et utilise encore plus le smartphone. Il est indéniable que, de nos jours, les consommateurs sont toujours en possession de leur téléphone et, en tenant compte de ce fait, les vendeurs devraient en profiter pour promouvoir leurs ventes via des applications et des solutions de paiement.

En ce qui concerne le commerce de détail, ce sont les applications mobiles natives qui génèrent le plus d’argent. En fait, les marchands qui ont investi dans ce dispositif obtiennent plus de la moitié de leurs transactions de cette manière. Cependant, ne fournir qu’une app ne suffit pas, il devrait y avoir des fonctionnalités qui ne sont pas disponibles directement via le site, ainsi la rendant attrayante.

Le paiement mobile peut améliorer l’expérience du client et augmenter le taux de conversion. Peu importe où ils effectuent leurs achats, les gens veulent avoir un processus de règlement facile. Si le service prend trop de temps à charger, il est probable qu’ils abandonnent leur panier.

Lorsque les deux sont correctement employés, les informations des achats provenant de plusieurs canaux peuvent être analysées et centralisées, donnant ainsi une vue complète du parcours du client. Ces informations peuvent être utilisées pour cibler des particuliers avec des offres et des services spéciaux, ce qui accroît les chances que les mobinautes deviennent des prospects, augmentant aussi le chiffre des ventes.

achat-en-ligne-sur-un-mobile

Les gens veulent effectuer des achats omnicanaux