Vous le savez probablement, depuis que les nouvelles règles européennes ont été mises en place, de nombreux moyens sont employés par les services de paiement afin d’authentifier les paiements. Ainsi, pour les achats en ligne, il y a les reconnaissances faciales, les empreinte digitales ou encore l’analyse de l’iris ou de la voix.

 

On note que ce type de démarche est entrepris notamment par Mastercard, Idemia ou encore Gemalto. Parmi tous ces moyens visant à finaliser les emplettes sur le Net, il y a aussi la biométrie comportementale qui semble être une méthode hautement sécurisée pour la validation des e-achats.

 

Ainsi, à partir du 14 septembre prochain, les vérifications biométriques, une nouvelle directive européenne, sera mise en place. Selon Dounya El Bakal, en charge de l’innovation et de la sécurité chez MasterCard France, la biométrie est l’avenir du paiement.

 

verifications_biometriques

Les vérifications biométriques sont l’avenir du paiement

 

Il faut savoir que les banques ont trois éléments à leur disposition concernant l’identification des clients. Le premier, c’est la connaissance par le client de son mot de passe, code PIN, etc. Ensuite, il doit, par exemple, posséder un terminal par lequel la demande de paiements est transitée. Ainsi, ce sera possible de l’identifier grâce au téléphone utilisé ou encore à l'adresse de l'ordinateur, etc.

 

Pour finir, il y a l’inhérence. Cela signifie que la personne qui passe la commande sera reconnue grâce à un élément qui lui est propre. C’est là que la biométrie entrera en jeu. Alors, ce sera possible de valider les achats par le biais des authentifications biométriques. On n’arrête pas le progrès !